La teinture de vos vêtements avec des légumes, des fruits et des plantes !

De la teinture chimique à la teinture naturelle

Après avoir présentés dans un de mes précédents article « Les nouvelles matières bio qui habillent nos dessous » , le sujet que je souhaite aborder aujourd’hui afin d’obtenir des vêtements « 100% » naturels est la teinture de ces derniers !

Petit rappel sur l’histoire de la teinture, dans l’antiquité les matières premières dont on se servait pour faire des vêtements était principalement le lin, la laine, et le coton, des matières incolores qui animèrent notre désir naturel de leurs donner certaines teintes.

filage-laine-lin

Les premières couleurs qui ont été utilisées par l’homme provenaient de la terre et des pierres : Jaune, Rouge, Brun et Noir … plus tard par soucis d’efficacité (pouvoir de coloration et capacité de fixation) c’est dans le monde animal et végétal quelles seront puisées. pigments terres

Aujourd’hui grâce à la chimie il existe un nombre quasiment incalculable de colorants synthétiques, je vous l’accorde là c’était plutôt de la teinture naturelle à la teinture chimique !

colorant synthétique

2 types de teinture conventionnelles : chimiques et écologiques

Voici une brève présentation des principaux types de colorant utilisés actuellement pour la coloration de nos vêtements.

  • La teinture chimique

En premier lieu, la teinture chimique est la teinture la plus utilisée par nos industries du textiles comme vous pouvez vous en douter, les raisons d’une utilisation aussi massive sont simple, elles sont purement financières.

colorant- chimique

Il faut savoir qu’une vingtaine de colorants ont été interdit par l’Union Européenne, les colorants azoïques (à base de benzidine et de bien d’autres dérivés), mais étant donné  que la majorité de nos vêtements sont fabriqués hors de l’Union Européenne où bien sur cette réglementation n’est pas effective, nous portons sans soucis apparent ces vêtements. Cela représente aussi bien un danger pour l’homme, car les colorants azoïques ont été classés comme potentiellement cancérigène, que pour notre environnement, en effet plus de 100 000 tonnes de colorants dérivés du pétrole se déversent chaque année dans nos eaux.

Sampling Water Pollution in China

Dans cet article concernant les dangers que peuvent représenter nos vêtements, je me focalise volontairement sur la partie colorant, les autres substances permettant d’assouplir le vêtement par exemple (les phtalates) seront abordées dans un autre article ne vous inquiétez pas 🙂 !

  • La teinture écologique

Actuellement il n’y a pas encore de produit pouvant remplacer les métaux lourds présent dans nos vêtements pour qu’il puisse garder aussi longtemps leurs couleurs. Certaines marques, comme DO YOU GREEN ont fait le choix de réduire au maximum les quantités de ces substances (de moitiés moins), elles répondent aux normes Öko-tex et Okonorm (c’est à dire sans colorants cancérigènes, ni substances allergènes, ni métaux lourds, ni formaldéhyde, ni pesticide).

Colorants écologiques

On peut dire que ces marques respectent un temps soit peu l’environnement du mieux quelles peuvent, car il ne faut pas oublier que certains produits dérivés du pétrole sont toujours utilisés.

La teinture naturelle à base de légume, de fruit et de plante

À l’heure où la tendance générale pointe vers tout ce qui est écologique, bio, naturelle et fait maison (DIY), la teinture naturelle à base de végétaux refait surface après plus d’un siècle d’absence !

teinture naturelle vegetale

Dans cette partie je vais vous présenter deux façons de réaliser une teinture naturelle, la première peut se réaliser grâce à des légumes ou des fruits plus exactement avec leurs épluchures, la deuxième quant à elle s’obtient à partir de plantes, certaines possèdent un fort pouvoir tinctorial.

La teinture à base d’épluchures de légume et de fruit

C’est une technique ancienne utilisée depuis fort longtemps par nos ancêtres qui est projetée sur les devants de la scène, vous trouverez sur la toile de nombreux blogs expliquant et détaillant comment réalisée cela vous même.

teinture naturelle fruit

L’initiative a été lancée par Local Colours, cette jeune entreprise a été créée par une Suissesse Caroline Fourré, du haut de ses 23 ans cette jeune designeuse s’est donnée pour objectif de réaliser des teintures à un niveau industriel grâce aux détritus naturels. Afin d’atteindre sa cible elle a commencer par lancer une campagne de crowdfunding destinée à financer sa première collection de carrés de soie, je peux vous dire qu’elle connait déjà un immense succès.

La procédure est relativement simple à réaliser, dans un premier temps il faut faire déteindre vos épluchures dans de l’eau chaude puis simplement y ajouter les tissus blancs que vous souhaitez teindre. Si vous souhaitez une teinte à long terme il faudra préparer votre tissu à recevoir et à conserver votre teinture, les mordants naturels sont l’alun, le sulfate de cuivre ou encore le sulfate de fer.

teinture naturelle legume

Quelques exemples de couleurs, les épluchures d’échalotes donnent un jaune doré, les peaux d’avocats permettent d’obtenir un rose saumon, alors que les feuilles du chou rouge donnent, après transformation, un bleu qui peut tourner au violet.  Au niveau des fruits la coque de l’amande permet d’obtenir de délicats verts tendres et la peau de raisin un léger pourpre.

Le processus est 100% naturelle et le résultat plus que surprenant, plus concrètement si vous voulez un litre de bain de teinture bleue, il faut compter un kilo de peaux externes de chou rouge, avec vous pourrez teindre deux tee-shirts environ. 

Cependant selon la jeune Suissesse « la couleur finale n’est jamais celle qui est visible au départ » … « Et la fibre végétale comme le coton ou le lin, absorbent moins la couleur que les fibres animales comme la soie ou la laine » si vous vous lancez prenez donc en compte ces différentes remarques.

Autres choses à retenir « Ces couleurs naturelles ne sont pas aussi durables que les chimiques », d’après Caroline Fourré, « Il se peut que la couleur s’estompe quelque peu au bout d’une à deux années, je suis en train de faire des tests. Le lavage en machine est possible, à 30 degrés et avec des couleurs similaires ».

Voilà ! Au niveau de la teinture à base d’épluchure de légume mais aussi de fruit, vous avez une bonne base pour vous lancer.

La teinture à base de plantes tinctoriales

Les plantes exercent en majorité, un effet positif sur le corps humain grâce à leurs propriétés naturelles antioxydantes, antiseptiques et antibiotiques. Au niveau impact environnemental, les plantes sont des ressources renouvelables qui ne dégagent pas de gaz à effet de serre.

teinture naturelle vegetale

En ce qui concerne la définition, une plante tinctoriale est une plante qui possède certaines parties permettant la préparation de colorant ou de teinture. Elles sont utilisées par l’homme depuis la plus haute antiquité !

Tout comme la teinture à base de fruit ou de légume, si vous souhaitez conserver votre teinture sur du long terme, il vous faut utiliser un mordant tel que l’alun, le sulfate de cuivre ou encore le sulfate de fer.

Quelques exemples de couleurs obtenues grâces à des plantes, le persil permet d’obtenir un jaune vif, cette teinte est proche de celle obtenue avec le fenugrec. Autre exemple l’indigo un colorant bleu provient quant à lui des feuilles de l’Indigotier et les fougères elles donnent un vert tendre.

teinture plante

Pour finir nous savons tous que rien n’est simple dans ce monde, les teintures naturelles nécessitent l’utilisation de mordant afin d’être conservées longtemps, si tout le monde utilisaient ces mordants, faute de recul nous ne savons pas quel serai l’impact sur notre environnement. Par ailleurs je pense qu’il sera tout de même moins dangereux que toutes les substances chimiques utilisées par l’homme depuis si longtemps dont on ne connaît toujours pas les véritables conséquences sur notre organisme !

J’espère que cet article vous a appris pas mal de choses même si tout n’a pas été dit il sera amélioré au fil du temps ne vous inquiétez pas ! N’hésitez pas à laisser votre commentaire afin de nous faire partager votre point de vue sur ce sujet 🙂

Source : 

mrmondialisation.org
femininbio.com
aubonsens.fr
lesfilsdutemps.free.fr
consommerdurable.com
kitschntips.com

Lingerie haut de gamme à petits prix !

← Previous post

Next post →

4 Comments

  1. Voilà un article complet qui a du demander beaucoup de recherche. Je reste surprise de voir que certaines épluchures de légumes donnent une couleur complètement différente de celle à laquelle on pourrait s’attendre! J’adore!
    Et encore bravo pour cet article très complet. C’est vrai que lorsqu’on se penche sur la compo des produits industriels, c’est un peu désespérant…

    • Lisabelle

      Merci pour votre commentaire ! Effectivement il a demandé beaucoup de recherche, mais le plus grave c’est qu’il reste encore beaucoup de chose à dire, j’essaierai de l’étoffer au fil du temps.
      J’ai aussi été surprise lors de mes recherches sur le sujet concernant la couleur de certaines épluchures, il ne me reste plus qu’a faire un test grandeur nature !
      Encore merci pour votre commentaire ça fait plaisir de voir que le sujet intéresse, n’hésitez pas à partager l’article afin d’informer le maximum de personne et ainsi « espérer » faire bouger les choses.

  2. Très intéressant cet article ! Je m’étais penchée sur la question des teintures il y a quelques temps. J’ai acheté mon dernier maillot de bain en fonction du critère écologique et éthique d’ailleurs.

  3. Une belle mise au point pour reconsidérer nos garde-robes ! Bravo !

Laisser un commentaire