AVEC ou SANS soutien-gorge ? Pour ou contre ?

Follow my blog with Bloglovin

Qui est pour ? Qui est contre ?

AVEC ou SANS soutien-gorge ? Le débat sur la question fait fureur depuis des années sur la toile et partout ailleurs !

avec-ou-sans-souten-gorge

Il y a deux parties, une qui soutien (sans jeux de mots :)) avec ferveur le port du soutien-gorge, pour ces femmes (le plus souvent dotées de fortes poitrines), le soutien-gorge (avec armatures) garanti un excellent maintient et sans cela elles craignent que leurs glandes mammaires ne se baladent un peu trop librement sous leurs vêtements. De plus le soutien-gorge à pour autre intérêt le fait de sublimer votre poitrine, de la rendre beaucoup plus attirante et sexy.

soutien-gorge-sensuel-lise-charmel

L’autre partie regroupe des femmes convaincues par les différentes études médicales réalisées à ce jour, que le port d’un soutien-gorge est facteur de croissance des risques de cancer mais aussi est la cause d’un affaissement précoce de nos seins. Cette partie regroupe aussi des femmes dotées d’une poitrine plus ou moins menue (adepte des soutiens-gorge sans armature), leurs glandes mammaires étant de plus petites tailles nécessitent beaucoup moins de maintient.

5872504cd5241162f87f51a5f839159b-05636872-gallery

Un sous-vêtement sexy, classe ou encore sensuelle au fort pouvoir de séduction pour les uns, symbole de l’emprisonnement et de l’oppression féminine pour les autres.

De ce fait, j’essaierai au mieux de vous donner le maximum d’informations à ce sujet afin que vous puissiez un peu plus facilement peser le pour et le contre puis par la suite me dire si vous êtes prêtes ou pas à changer vos habitudes !

Un peu d’histoire

Tout d’abord un peu d’histoire, dans l’antiquité, quelques siècles avant Jésus-Christ, les femmes cherchaient à camoufler leurs seins. Du temps des Romains et des Grecs, elles portaient des «strophium», des larges bandes de tissus (en lin).

image

Le premier soutien-gorge moderne a été l’invention d’une française, Herminie Cadolle, en 1889. Nommée à cette époque « Corselet-gorge » ce prototype a été présenté à l’exposition universelle à Paris, un modèle à mi-chemin entre le corset et le soutien-gorge.

herminie-cadolle-corselet-gorge-bien-etre

Herminie Cadolle

Par la suite peu avant la grande Guerre, Mary Phelps Jacob une Américaine invente en 1913 le premier véritable soutien-gorge tel qu’on le connait à ce jour, c’est à dire chaque sein est soutenu individuellement par deux bonnets.
L’origine de sa création serait due à un besoin plus ou moins urgent : trop en retard pour enfiler un corset avant de se rendre à une soirée importante, elle aurait utilisé deux mouchoirs, un ruban et une épingle à nourrice …

mary-phelps

Mary Phelps Jacob

À l’époque, les mots employés pour désignés un soutien-gorge était «gorgerette», «maintien-gorge» ou encore «brassière».

Les risques liés au port du soutien-gorge

1978849-inline

Passons aux choses sérieuses, concrètement que risque t-on en portant régulièrement un soutien-gorge ? Voici une petite liste (non exhaustive) comportant les principaux risques liés au port d’un soutien-gorge.

  • La ptôse mammaire (affaissement des seins)
  • L’apparition de vergetures ou/et de mycoses ou/et de kystes, l’irritations de la peau
  • Risque de blessures (bretelles, attaches, tiges métalliques), de douleurs mammaires, Kystes
  • Entrave aux mouvements, gêne respiratoire, douleurs musculaires (épaules et dos), transpiration accrue
  • Augmentation importante du risque de cancer du sein

Quelques détails pour étoffer ma liste, la sensation de pression (gêne respiratoire), l’apparition de kystes ou encore l’irritation de la peau sont probablement dues à la compression des ganglions lymphatiques mais aussi au relâchement complet de nos seins.

Les toxines ne sont plus éliminées naturellement par le drainage lymphatique, elles s’accumulent dans le sein et font apparaître des kystes au fil du temps. Le soutien-gorge agit alors comme un garrot sur le thorax.

La circulation sanguine est entravée et donc votre chair en manque d’oxygène montrera des signes d’accumulation de toxines (rougeur, œdème …).

breast-annotated-fr

Au niveau musculaire, n’ayant jamais été vraiment mis à l’épreuve, les seins deviennent flasques et inéluctablement s’affaissent. Comble de l’ironie afin de les maintenir le port du soutien-gorge est devenu indispensable pour nous le femmes.

En entrant un peu plus dans les détails (pour les plus curieux) c’est le ligament de Cooper et les muscles Peauciers qui sont les soutiens naturels de notre poitrine. Comme tous muscles, il faut les ménager régulièrement afin qu’ils puissent nous garantir un rendement optimal, c’est à dire une poitrine ferme et haute.

coupe-sein

Je tiens quand même à préciser que jusqu’à ce jours il n’y a pas eu d’études officielles scientifiques avérant l’existence d’un lien entre l’apparition du cancer du sein et le port du soutien-gorge.

Les avantages de ne pas porter de soutien-gorge

001-1

Vous voilà maintenant un peu plus avancé sur le sujet, voici une liste des principaux effets bénéfiques que vous pourrez obtenir après avoir mis de côté votre soutien-gorge.

  • Une vraie sensation de liberté, de délivrance physique et psychologique (acceptation de sois tel que l’on est)
  • Plus grande liberté de mouvements, une meilleure respiration mais aussi une diminution de la transpiration
  • Soulagement des douleurs aux seins, aux épaules et au dos
  • Réduction voir suppression des réactions cutanées vergetures, mycoses, kystes, irritations …
  • Meilleure circulation lymphatique et sanguine dans les glandes mammaires
  • Les seins se raffermissent dès les premiers jours, la poitrine remonte naturellement et progressivement.

Dès lors votre poitrine délivrée, il vous faudra tout de même un temps d’adaptation (quelques jours voir quelques semaines), au début vous vous sentirez surement mal à l’aise avec des douleurs potentielles, c’est comme au sport les premiers jours sont toujours très difficile.

a-151

Les effets bénéfiques d’après les différents témoignages que j’ai lues par ci et par là ne se font pas également ressentir immédiatement, il vous faudra peut être compter plusieurs jours, semaines, mois voir années pour percevoir un véritable changement, cela dépend de chaque femme, de l’état de santé de sa poitrine mais aussi de son mode de vie.

comment-raffermir-sa-poitrine

En général, le raffermissement de la poitrine est l’un des premiers signes d’évolutions, il survient lors des premiers jours, concernant la remontée maximale des mamelons cela varie selon la femme, elle peut durer plusieurs années (2 à 3 ans pour certaines).

jjjj-e1471910749387

Les solutions alternatives

Ok le soutien-gorge est source de risque pour notre santé mais par quoi le remplacer si nous souhaitons tout de même maintenir nos seins sans pour autant les compresser ?

5-paire-cache-teton-fleur-mamelon-adhesif-soutien-_57

Quelles solutions avons nous à notre disposition ?

  • Vous pouvez porter un débardeur plus ou moins moulant selon vos préférences
  • Choisir une forme de soutien gorge triangle ou un maillot de bain, sans armatures (faible maintien mais confortable)
  • Utiliser un bandeau spécial pour la poitrine, ou une bralette (une sorte de haut très léger et assez jolie)

Vous êtes très pudique et vous sentirez gênée par le regard des autres, pas de soucis :

  • Utiliser des caches-tétons adhésifs en silicone ou jouer sur l’épaisseur des vêtements

Trop difficile de me passer de mon soutien-gorge, comment faire ?

Vous avez du mal à vous passer de votre soutien-gorge à cause de la pression sociale ou autre, pour préserver un minimum vos seins, voici deux conseils primordiaux :

Le premier aussi simple soit il, retirer votre soutien-gorge dès que vous le pouvez, par exemple quand vous êtes chez vous ou si vous faîtes une petite sortie (ballade dans un parc, achetez votre pain …). Les regards extérieurs ayant moins d’importance et étant moins présent, vous vous sentirez beaucoup plus à l’aise.

porter-ou-non-un-soutien-gorge

Et deuxièmement, prenez votre temps quand vous choisissez un nouveau soutien-gorge, il doit être avant tout confortable et non un instrument de torture. Votre soutien-gorge doit être adapté au volume de vos seins, mais aussi à leurs formes, vous ne devez en aucun cas vous sentir comprimé, ni même ressentir la moindre douleur ! Les soutien-gorges qui provoquent des réactions cutanés telles que les rougeurs ou encore des marques sur votre peau sont à bannir, privilégiez les matières bio ! N’oubliez pas que nos seins changent de volume pendant la période menstruelle, une femme est submergée d’œstrogène, ce qui provoque un gonflement des seins et pourtant le soutien-gorge est le même.

soutifsmieuxweb

Quelques petits conseils en + tout aussi bénéfiques mais un peu plus difficile à appliquer :

  • Évitez les matières synthétique car elles peuvent provoquer des réactions cutanées.
  • Évitez les soutien-gorges rembourrés car ils augmentent la température de votre poitrine, elle est étouffée et vous transpirez beaucoup plus. Une température élevée favorise l’apparition des cancers.
  • Évitez les soutien-gorges avec armatures, elles accélèrent l’affaissement de vos seins et empêchent la circulation lymphatique, une pression est donc exercée. De plus, le cerceau, l’armature, la baleine ou la ferraille de nos soutien-gorges  augmente considérablement les risques de se blesser !
  • Dernière règle très simple et non négligeable, ne jamais dormir avec son soutien-gorge bien entendu.

sleep-like-a-baby

Forte pression + Température élevée = Augmentation du risque de cancer du sein

En conclusion, il y a beaucoup d’informations à ce sujet sur la toile, n’hésitez pas à vous renseigner afin de vraiment peser le pour et le contre, mais aussi connaître le pourquoi du comment. Cependant, vous trouverez des informations détaillées concernant la constitution ou encore le fonctionnement de nos seins, étant donné que ce n’est pas mon domaine j’ai préféré faire simple et ne pas trop employer de termes médicaux.

Maintenant que vous êtes arrivé au bout de mon article, qu’en pensez vous ? Regarderez vous toujours votre soutien-gorge du même œil ? Qui est prêt à passer le cap ?

Vos avis m’intéresse , NOUS intéressent ! 🙂

Sources

forum.doctissimo.fr
sain-et-naturel.com
freetheboobies.fr
hibiscorosado.wordpress.com
canalvie.com
medisite.fr

Découvrez d’autres articles de ce type dans la rubrique « Mes conseils » ICI

Lingerie haut de gamme à petits prix !

← Previous post

Next post →

20 Comments

  1. Moi je serai intercéder à tester mais d’abord les week end Êt apres voir plus
    Mais je voulais savoir un beandeau sa passe aussi pour juste cacher les tétons ?? Il n’est pas rembourer ou encore mettre un foulard

    • Lisabelle

      Bonjour Gwen ! Merci pour ton commentaire , oui un bandeau ou un foulard (selon son épaisseur) peut aussi être efficace pour cacher les tétons mais le plus important c’est ton confort ! Le moyen que tu aura choisi pour « soutenir » tes seins ou cacher vos tétons ne doit pas exercer une pression trop forte et gênante, tu dois être à l’aise 🙂 N’hésite pas à essayer plusieurs méthodes afin de connaître celle qui te conviendrait le plus. Bise. Lisabelle

  2. Article très intéressant. Justement, je me posais la question il y a peu de temps 😉 Merci pour toutes ces infos !

    • Lisabelle

      Hello Amandine, merci pour ton commentaire cela me fait très plaisir, n’hésites pas à nous faire un petit retour si jamais tu tentes l’expérience (mauvaise ou bonne, les difficultés rencontrées etc … :)) afin que toutes celles qui hésitent puisse avoir des témoignages concrets (même s’il y en a sur internet mais plus c’est récent mieux c’est) !

  3. Et bien MERCI !!!! Grande adepte des soutien gorge sans armatures et qui s’en débarrasse aussitôt rentré à la maison, j’avoue que je me culpabilisais avant, toutes les femmes de mon entourage porte des soutien gorge en dentelle, avec armature et tout le temps et me disaient que je devrais faire de même… Et bien finalement je n’avais pas tord de privilégier mon confort au lieu de me soumettre à ces idées reçues!

  4. Woaw ! Quel article complet bravo !!! Cela fait plusieurs années maintenant que je bannis les soutiens gorge à armature de mon placard suite à une mauvaise expérience (une baleine s’est planté dans ma peau et m’avais fait un mal de chien ) moi aussi je culpabilisant au début car je ne faisais pas comme « tout le monde » et qu’on nous répète sans arrêt que les soutiens gorge confortables ne sont pas sexy ! Excusez moi mais mon conjoint s’en fout totalement de mes soutiens gorge ce qu’il préfère c’est ce qu’il y a dedans ! Haha ! Il préfère d’ailleurs quand je n’en porte pas et ça m’arrange bien ! Je n’en pouvais plus de cette pression sociale et à la fois physique. Je déteste que l’on m’impose quoi que ce soit et j’ai décidé du jour au lendemain suite à l’incident de ne plus jamais en acheter avec armature. J’ai donc commencer par m’en prendre des sans armatures style Dim qui sont super puis j’ai continué avec des bandeaux ou des brassières style sportives et je m’en porte beaucoup mieux à présent et c’est vrai que je trouve ma poitevine plus jolie qu’avant malgré mon âge qui avance ! je n’ai pas une petite ni une énorme poitrine, je dirais qu’elle est à peu près normale (95B)
    C’est pourquoi j’aime à la maintenir un minium dessous mes vêtements mais des que je rentre à la maison je les enlève ou les weekend passé à la maison je n’en porte pas du tout et je m’en porte bien mieux !
    Voilà désolé pour mon pavé mais si ça peut en aider certaines, je souhaitais donner mon témoignage de manière complète ☺ Juste une dernière chose, c’est marrant parce qu’hier j’ai vu l’émission nouveau look nouvelle vie avec Cristina et une femme de 60 ans ne portait pas de soutiens gorge Cristina lui en a fait le reproche alors que sa poitrine était superbe elle tenait comme une gamine de 20 ans ! perso la réflexion « sectaire » de Cristina m’a un peu choquée.

    • Lisabelle

      Hello Samantha ! Merci pour ton magnifique retour d’expérience , ne t’inquiète pas pour la longueur de ton commentaire plus tu nous en dis mieux c’est pour ceux et celles qui nous lisent 🙂 !
      Heureuse d’apprendre que de plus en plus de femme se libèrent de cette obligation (pseudo norme dans notre société) , d’après ton retour c’est une bonne chose pour toi, tu te sens mieux ainsi que ta poitrine, c’est un bon point pour celles qui hésitent encore ! J’essaierai d’étoffer mon article grâce à vos commentaires (sans armatures style Dim ça peut être une bonne alternative rapport qualité/prix).
      Concernant la réflexion « sectaire » de Cristina elle démontre encore une fois le conditionnement des femmes sur ce sujet c’est dommage car elle est suivie et regardée par plusieurs millier de personnes, à nous de changer nos habitudes ! Encore merci pour ton commentaire !

      • Avec plaisir ! Je me suis toujours demandé si c’était bon ou pas d’en porter et votre article me conforte vraiment dans mon pressentiment ! 😉
        Pour compléter mon témoignage, pendant longtemps, je détestais « être une femme » à cause de toutes les contraintes que l’on nous impose. Pour moi les supplices de l’épilation douloureuse, le soutien gorge étouffant, le collant qui nous empêche de respirer, le maquillage obligatoire, les jupes, les talons qui nous flinguent les pieds, c’était trop pour moi ! J’ai été élevé par des frères essentiellement où l’on se fiche des codes et de la « bien pensance », on se marrait simplement et pour moi c’est la liberté avant tout qui compte !
        Alors quand je me suis vue m’imposer de telles choses qui ne me ressemblait pas, j’ai renier vouloir être une « femme » pendant très longtemps. Mais aujourd’hui, j’ai compris que ça n’a rien à voir avec être une femme tout ça, c’est simplement des vieux codes imposés à la femme, aujourd’hui j’assume ma féminité mais dans le sens plus féministe que « femme parfaite ». J’aime me faire belle, porter des vêtements confortables et féminins à la fois, il m’arrive de porter des talons mais compensés ou hyper confortables, me maquiller discrètement histoire juste de mettre en valeur le visage, bref, je me plaît comme ça car je me sens libre de faire ce que je veux ! 😉
        Voilà si mon témoignage peut en aider certaine à sauter le pas pour revoir leurs habitudes avec le « soutien-torture » ^^ tant mieux !

        • Lisabelle

          Hello parfait ton témoignage encore une fois merci de le partager avec nous ! Aujourd’hui il y a un changement de paradigme au niveau de l’être et du paraître, le paraître à est devenu une norme au détriment de l’être c’est bien malheureux de se faire du mal pour rentrer dans le moule afin de ne pas se sentir exclue. Je garde tout de même espoir les mentalités changent et il y a beaucoup d’initiative comme la mienne qui vont dans ce sens, je te souhaite de passer une agréable journée, je prépare un nouvel article sur le lavage de nos vêtements sans produits de lessive ni détergent 😉 si tu es abonné tu recevras automatiquement ma notification, allez à la prochaine ! Bise

  5. Salut! Merci pour le lien vers mon site, je vois qu’il t’as inspirée 😉 Pour la corrélation soutien-gorge -> cancer, plusieurs études le démontrent avec évidence, les plus récentes datent de 2015 et 2016. J’ai mis en lien les sources dans la partie du même nom pour celles que ça intéresse.

    J’ai remarqué que les réflexions entre femmes sont parfois terribles et culpabilisantes, il y a beaucoup de conformisme là-dedans et peu de réflexion… c’est encore plus dommage que cela se voit à la télé, puisque des jeunes filles regardent ce genre d’émissions et intègrent cette façon de penser, pas très ouverte… mais heureusement, les choses semblent changer tout doucement 🙂
    Et toi est-ce que tu en portes toujours? Comment réagissent les gens autours de toi?

    • Lisabelle

      Hello Liberté, merci pour ton intervention sur mon article !
      J’ai beaucoup apprécié la lutte (car c’est bien une lutte) que tu mène face à ce conformisme vestimentaire, je suis de tout cœur avec toi !
      J’inclurai les liens des récentes études au sujet du lien entre le port du soutien-gorge et l’apparition de cancer, c’est un bon point qui doit être mis en avant.
      Sinon à mon niveau j’en porte toujours pour de grandes occasions, j’ai toujours apprécié les belles pièces luxueuses faites à la main de la marque Lise Charmel par exemple tout en dentelle de Calais et ornées de cristaux de Swarovski. Mais à l’extérieur je me contente de sans armature afin de garder un certain maintien et à la maison je n’en porte plus et c’est tant mieux.
      J’espère que nos actions conjuguées feront bouger les choses 😉

  6. Hello Lisabelle
    Je t’envoi le lien du diaporama que j’ai réalisé depuis bientôt une dizaine d’années sur les différentes études sur le danger et l’inutilité du soutien gorge.
    Je le complète régulièrement au fil de mes lectures, et tu y trouveras les dernières études médicales (mai 2016).
    Bien sûr c’est à partager entre toutes les femmes…
    http://fr.slideshare.net/Yves971/le-danger-du-soutien-gorge-52

    • Lisabelle

      Bonjour Yves,
      Je te remercie pour ce partage ainsi que pour tous les efforts que tu as fournis pour réaliser ce super boulot !
      Cela prendra un peu de temps mais il porte ses fruits, de plus en plus de femmes prennent conscience du danger que génère le port du soutien-gorge.
      Excellente journée, je n’hésiterais pas à partager ton diapo.
      Lisabelle

  7. Ton article est génial 🙂 Etant plus jeune je ne m’imaginais pas ne pas porter de soutien car il y avait vite des moqueries ou des critiques. A l’heure actuelle, je suis toujours jeune Xd, j’ai 18 ans et je me sens toujours mieux sans soutien et donc je commence de plus en plus à ne pas en porter, et depuis je les supporte de moins en moins. Ce n’est plus naturel de le mettre, j’ai l’impression d’être tellement compressée alors que ça ne me sert même pas. Je trouve l’article très complet et ça ouvre les yeux. Je ne savais pas les risques du port d’un soutien mais de toute façon, je n’en mettrai plus que pour certaines occasions ^^
    Team sans soutien 😀

    • Lisabelle

      Hey Mel, merci pour ton message ça fait plaisir ! Heureuse d’apprendre que tu te sens beaucoup mieux sans soutien je t’encourage à poursuivre dans cette voie. Et oui tu as totalement raison en mettre pour certaines occasions c’est parfait 😉 Bonne journée !

  8. Super article tr!s instructif 🙂 Merci pour le partage. Moi depuis quelques année je suis devenue allergique aux soutient gorge pour toutes ces raison, et ma poitrine s’en porte mieux…je le ressent surtout lorsque je le remet, je ressnet de suite une gène et me sens oppressée 🙂

    • Lisabelle

      Hello Jeane, merci pour ton commentaire et surtout d’avoir partagé ton expérience ! 🙂 Bonne journée

  9. Je n’ai pas à me plaindre de ma poitrine (bonnet D, seins plutot ronds) mais mon entourage remarque quand je ne porte pas de SG. En effet, mes seins tombent plus bas, et « paraissent » moins fournis (le SG leur donne vraiment une forme très ronde et les fait remonter). Si ça ne tenait qu’à moi, je vivrais sans. Mais le rendu est quand même meilleur, et ils ne ballottent pas autant quand j’ai un SG. Je m’en passe de plus en plus souvent… mon objectif c’est de faire sans au quotidien (mais bien de le ressortir si je porte une robe ou autre)!

  10. Super article ! Je pense même qu’il pourra amener d’autres femmes à se passer du soutient gorge !
    Moi en tout cas j’essaye au max de ne pas en porter !
    J’ai réalisé aussi un article dessus (moins complet que toi ahah) si ça t’intéresse 🙂 https://singbymakingup.wordpress.com/2017/08/18/reflexion-seins-libres/

    • Lisabelle

      Merci pour ton commentaire, c’est très sympa ! Ainsi que pour le partage de ton article, bien que moins complet comme tu l’as dit il est tout de même intéressant merci !

Laisser un commentaire